Cérémonie de la paix à la mémoire de Hiroshima - Accueil - Église catholique à Montréal

Cérémonie de la paix à la mémoire de Hiroshima

2018-08-08

La cloche de la paix au Jardin botannique de Montréal (Photo : Jacques Pharand)Le dimanche 5 août avait lieu la cérémonie annuelle de la paix à la mémoire des victimes du bombardement atomique sur Hiroshima, organisée conjointement par la Ville de Montréal et le consulat du Japon au jardin japonais du Jardin Botanique de Montréal.


En cette année marquant le 73e anniversaire de ce bombardement, cinq élèves d'écoles de Hiroshima y étaient les invités spéciaux. L'une d'eux a présenté un message de paix :« Les gouttes d'eau de nos amitiés et de nos humbles gestes de paix forment un lac; seules, les gouttes peuvent paraître insignifiantes, mais ensemble, elles font la différence. »

La Cérémonie de la paix à la mémoire des victimes du bombardement d'Hiroshima, un rituel annuel à Montréal depuis 1998, vise à rappeler l'importance de maintenir la paix dans le monde. La Cloche de la paix est d'ailleurs un cadeau de la Ville d'Hiroshima. Seulement cinq autres villes possèdent une Cloche de la paix : la première se trouve au siège de l'Organisation des Nations Unies (ONU) et les autres sont à Chongqing, en Chine, à Hanovre, en Allemagne, à Honolulu, à Hawaï et à Volvograd, en Russie.

Le 9 août 2015, lors des commémorations marquant les 70 ans des bombardements atomiques au Japon, le Pape François évoquait «l'horreur et la répulsion» suscité par cet événement de la Seconde Guerre, pour lui, «le symbole du pouvoir destructeur démesuré de l'homme quand il fait un mauvais usage des progrès de la science et de la technique». Le Pape appelait lors d'un Angélus à dire «non à la guerre et oui au dialogue et à la paix». Il invitait à s'engager «pour diffuser dans le monde une éthique de fraternité et un climat de coexistence pacifique sereine entre les peuples».

Revenir

Commentaires

*
*
Quelle est la somme de 6 et 7?*