Par les jeunes et pour les jeunes

2017-11-14

Un beau groupe de jeunes étaient pré.sents pour faire entendre leur voix lors de ce forum jeunesse! (Photo : Mission Jeunnesse)Les jeunes de 13 à 35 ans ont participé en grand nombre au Forum Mission Jeunesse samedi dernier au Grand séminaire de Montréal. Le but? Préparer le Synode des évêques d'octobre 2018 lancé par le pape François qui a pour thème « Les jeunes, la foi et le discernement des vocations ».


Le pape s'est adressé aux jeunes de partout à travers le monde à travers une lettre, et aussi une vidéo qui a fait sensation il y a deux semaines, afin de les convaincre que ce qu'ils ont à dire est important pour le monde, et pour la vie de l'Église.

« Les jeunes ne croient pas que ce qu'ils ont à dire est important », raconte Isabel Correa, responsable de la Mission Jeunesse au diocèse de Montréal. « Ils disent toujours qu'ils n'ont rien à dire. Je leur dis qu'ils ont plein de choses à dire. Et c'est ce que le Pape leur dit aussi. Tout ce que nous avons besoin de faire, nous les adultes, c'est d'être présents, et de les aider à structurer leur pensée, à formuler les choses, à exprimer leurs besoins! »

Qu'est-ce que le Synode va changer pour les jeunes? « C'est comme si l'Église venait de mettre la jeunesse sur la map! J'étais contente quand j'ai su que le Pape annonçait un synode sur les jeunes, car pour moi, c'est en continuité avec le synode sur la famille que nous venons de vivre. On va aller en profondeur pour les jeunes, pour leurs besoins. Beaucoup d'adultes ne se sentent pas interpellés par ce synode, car ils se disent que c'est une affaire de jeunes. J'ai le goût de leur dire que non, ils doivent s'y impliquer, ou du moins s'y intéresser. Les jeunes ont besoin de l'accompagnement des adultes dans tous les domaines : spirituel, vocationnel, coaching, amitiés, expérience, travail, etc.

La journée Forum Jeunesse s'est déroulée en trois parties : dresser le portrait type du jeune, par les jeunes, décrire le monde des jeunes, encore là par les jeunes, puis finalement, dresser les besoins des jeunes et formuler des demandes claires à l'Église. Les adultes présents, notamment l'équipe de la pastorale jeunesse du diocèse, mais aussi les évêques, Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, ainsi que Mgr Alain Faubert, vicaire général, étaient là à titre d'observateurs pour accueillir tout ce travail de réflexion.

Depuis mars 2017, une quarantaine de rencontres et d'activités ont été organisées par la Mission Jeunesse de Montréal afin de rejoindre les jeunes et de les faire participer, ce qui représente près de 800 jeunes de tous les horizons. Tous mettent la main à la pâte: prêtres, religieuses, communautés ethniques, rituelles, culturelles, intervenants jeunesse, bénévoles, afin de préparer ce synode 2018.

Un questionnaire pour les jeunes de 18 à 29 ans est présentement en ligne, n'hésitez pas à vous faire entendre!

Pour toute information sur le Synode

Revenir

Commentaires

*
*
Quelle est la somme de 2 et 9?*