90e de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes à Verdun

2018-05-04

Recueillement et prière devant la grotte de Notre-Dame de Lourdes. (Photo : Brigitte Bédard)Il pleuvait dimanche, et il faisait plutôt froid, mais quand on ouvrait les portes de l'église Notre-Dame-de Lourdes, rue de Verdun, on avait le cœur tout chaud; les accolades et les rigolades étaient au rendez-vous!


L'abbé Yvon Barraud était visiblement heureux de célébrer le 90e de fondation de la paroisse, en compagnie de Mgr Christian Lépine et de plusieurs prêtres venus exprès pour l'occasion.

Arrivé ici en 2016, l'abbé Barraud, prêtre du diocèse de Nantes en France, repartira vers sa mère-patrie à la fin de l'été, ce qui attriste et inquiète bien des paroissiens. « Nous ne sommes pas nombreux ici dans la paroisse, mais nous sommes tissés serrés. Il y a une belle fraternité... On a des gens de tous les horizons et de tous les âges. Les paroissiens ont donné beaucoup de temps et d'énergie aux préparatifs du 90e. C'est beau à voir!» raconte l'abbé, tout joyeux.  

En effet, la rétrospective en photos des 90 ans de la paroisse, élaborée par M. Laurent Dugas (celui-là même qui a monté l'exposition permanente à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, rue Wellington), était fort appréciée de tous. L'abbé Barraud était émerveillé d'entendre de nombreux paroissiens raconter la grande et la petite histoire de la paroisse : « On a mis les photos-là, et puis tout à coup, les gens se sont mis à raconter toutes sortes d'histoires! »

La fierté est palpable ici. Mgr Lépine en a profité, comme à son habitude, pour lancer une bonne blague : « Au séminaire, ce qui caractérisait les Verdunois c'est qu'ils ne se contentaient pas seulement de dire, comme les autres, qu'ils étaient séminaristes ; ils disaient toujours : « Je suis séminariste et je viens de Verdun! » J'imagine que c'est ça, être fiers de ses racines! »

« Croire en Jésus-Christ, voilà nos racines! Croire en Jésus-Christ, c'est s'en remettre à lui totalement. C'est le défi de notre vie. C'est le défi de notre paroisse, et celui de notre communauté. Vous êtes peu nombreux... C'est ce que l'Église du Québec vit aussi... Il s'agit d'un temps de fragilité. On peut le voir de façon négative, mais on peut le voir aussi comme un temps de grâce. Quand on est fragile, on est porté à s'en remettre davantage à Jésus-Christ... On comprend, en profondeur, le sens de cette parole : « Hors de moi, vous ne pouvez rien faire ».

Après une célébration pleine de vie, Mgr Lépine et l'abbé Barraud ont ouvert la procession pour se rendre à la petite grotte de Lourdes, juste à droite du chœur. On brandissait fièrement sa petite bougie, comme en gage d'espérance pour l'avenir de cette paroisse qui, depuis 90 ans, en a vu d'autres!

Voir l'album photo

Revenir

Commentaires

*
*
Veuillez additionner 1 et 9.*