Communications et Médias

Un talent exceptionnel

Mgr Jean-Claude Turcotte est parmi les figures publiques les plus en vue à Montréal et au Québec. Tant les médias que les organismes de toutes provenances et les fidèles lui demandent de se prononcer sur des questions à caractère religieux, moral ou social.

Le Cardinal est un excellent communicateur. Il s'exprime dans un langage simple, clair, avec une tournure propre au gros bon sens. Tout le monde le comprend.

Ses interventions sont captivantes, car il possède naturellement l'art du récit et le sens de l'humour. Ses paroles d'évangélisation s'empreignent de valeurs humaines fondamentales comme l'amour, l'espoir, l'entraide. Que les gens soient ou non des croyants, ils l'écoutent avec respect, car ses mots disposent à la réflexion.

Le père Sylvio Michaud*, un ami de longue date du cardinal Turcotte, parle de son accueil des autres : « Il est facile d'approche, dit-il. Les gens viennent le voir et sont contents de lui parler. Lui, il est aussi à l'aise avec une personne itinérante qu'avec des gens d'affaires ».

Le cardinal Turcotte accorde de l'importance à l'humilité, qui, selon lui, n'est pas un signe de faiblesse. «  Pour plusieurs, dit-il, l'humilité consiste à ne pas reconnaître ses vraies valeurs. Pour moi, l'humilité, c'est la vérité, la vérité de ce que je suis. Je suis bon dans certaines choses, et pas du tout dans d'autres1 ». Il n'hésite pas à dire qu'il manie mieux la parole que l'écrit, et qu'il est doué pour vulgariser des propos complexes.

Le cardinal et les médias.

Mgr Turcotte croit que l'Église doit être présente dans les médias. « Je suis convaincu, affirme-t-il, que c'est l'endroit [les médias] où un évêque peut enseigner au plus grand nombre de personnes à la fois2 ».

Des magazines comme Elle Québec, Bel Âge, 7 jours, Entreprendre ont publié de longues entrevues avec lui. À la télévision, sa participation est recherchée car, comme on dit dans le jargon, il passe l'écran. Il a aussi la capacité de semer le calme et le réconfort.

Le Cardinal a toutefois connu des expériences médiatiques douloureuses, surtout dans la gestion des scandales sexuels. Son langage coloré et son caractère prompt, véritables cadeaux pour les médias, se sont parfois avérés à double tranchant.

Sur les questions morales impliquant le clergé, la presse ne fait aucun compromis. Mgr Turcotte est d'accord sur le principe. Par contre, il déplore l'information spectacle que génère l'extrait choc de 10 secondes découpé dans une réponse plus large. « C'est comme si on pouvait régler les situations comme dans un film western où il y a les bons et les méchants, dit-il. La réalité est différente3». Il ne commente pas les commentaires des journalistes.  

1. MAISONNEUVE, Pierre. Jean-Claude Turcotte. L'homme derrière le cardinal, coll. « Les grandes entrevues Pierre Maisonneuve », Outremont, Novalis, 1998, p. 36.
2. Id.,ibid, p.150.
3. MARTINEAU, Jérôme. « Cardinal Jean-Claude Turcotte. L'Église et les médias. », Revue Notre-Dame du Cap, avril 2006, p. ?-12.

*Le père Sylvio Michaud, o.ss.t, a œuvré pendant plus de 20 ans à la Maison du père, à titre de directeur général puis de directeur associé.

RETOUR AU DOSSIER 

Commentaire


Commentaire de GARNEAU,Lise | 2012-09-09

Rappel : M. le Cardinal fut un précieux et essentiel collaborateur du magazine télé PAROLE ET VIE pendant plus de 20 ans. On peut revoir plusieurs de ces émissions sur le site d'Auvidec-Parole et Vie à www.auvidec.ca
Lise GARNEAU

Commentaire de GILLES VINCENT | 2013-08-21

Hier j'ai écris au gouvernement pour m'opposer a son projet de bannir les signes religieux sachant très bien que les premiers a disparaître seront ceux de de notre saint religion catholique.

Je demande à Mgr Turcotte et Mgr Lépine de prendre immédiatement toutes les tribunes. La religion catholique c'est notre histoire, notre patrimoine, notre promesse d'exister en tant que peuple libre; La parole est à nous.
*
*
Quelle est la somme de 8 et 7?*