In memoriam

CONTANT, MAURICE(1928-2017)

2017-10-28

M. l’abbé Maurice Contant

Prêtre du diocèse de Montréal

Dans la foi au Christ ressuscité, l’abbé Maurice Contant est parti pour la maison du Père.

Maurice est né le 1er décembre 1928, à la paroisse saint Jacques de Montcalm.  Il est le fils de Théodora Landry et de Ferdinand Contant.  Il poursuit ses études classiques au Collège de l’Assomption et sa formation théologique au Grand Séminaire de Montréal.  Il est ordonné prêtre le 26 juin 1955 à sa paroisse natale pour le diocèse de Joliette.

Après une entente avec le diocèse de Montréal, le jeune prêtre devient en septembre professeur au Collège de l’Assomption et l’année suivante au Séminaire de Joliette.

Le 23 juin 1958, il est incardiné au diocèse de Montréal et reprend son enseignement à son Alma Mater.  Il poursuit alors des études à la Faculté des langues classiques à l’Université de Montréal où il obtient sa licence en lettres.

En 1960, l’abbé Contant revient à son Collège comme professeur des langues grecques et des Institutions des Antiquités gréco-romaines.  Ses dernières années au Collège, il les consacre à l’enseignement, tout en profitant d’un ressourcement en 1979, avec ses confrères au stage de Rome.

En 1984, Mgr Paul Grégoire l’invite à assumer la responsabilité pastorale de la paroisse Saint Antonin, comme curé, jouissant déjà depuis plusieurs années de l’expérience du ministère dominical en paroisse.  Le pasteur exercera sa tâche jusqu’au bout de ses forces. En 2005 il se retire alors à la Résidence Ignace-Bourget, en terminant sa vie avec ses confrères aux Habitations Angus.

-2-

Monsieur l’abbé Maurice Contant a été un prêtre admirable.  Il a exercé son ministère durant cinquante ans dans une grande fidélité aux services de l’église de Montréal.  Bien doué, toujours accueillant, bon communicateur, il a été apprécié par plusieurs générations de jeunes étudiants.  Avec beaucoup de ferveur, il s’est acquitté de ses tâches scolaires et pastorales, heureux  de bien former ses étudiants et participer avec des laïcs à l’animation d’une communauté chrétienne au service du Royaume.  C’est toujours avec beaucoup de joie que je retrouvais cet ami de collège.

 

                                                                   Écrit par  + Mgr Jude Saint-Antoine

 

« Je suis la Résurrection et la Vie :

Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra.

Quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. » (Jn 11,25-26)

 

 

 

Revenir