Mgr Ignace Bourget

1840-1876

     

L'activité pastorale de Mgr Ignace Bourget s'est déroulée dans un contexte social, culturel et politique toujours en ébullition. Il a invité au pays plusieurs communautés religieuses (hommes et femmes) actives en Europe et soutenu quatre communautés religieuses féminines nées ici : les Sœurs de la Providence (Émilie Gamelin, 1843), les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (Eulalie Durocher, 1843), les Sœurs de la Miséricorde (Rosalie Cadron-Jetté, 1848), et les Sœurs de Sainte-Anne (Esther Blondin, 1848).

Il a mis sur pied des œuvres caritatives importantes comme la Saint-Vincent de Paul et participé à la fondation de la Banque de la Cité et du District de Montréal (devenue la Banque Laurentienne) pour promouvoir l'économie chez les travailleurs. Il s'est fait l'ardent promoteur de l'engagement des laïcs.

Les années de préparation (1799 - 1840)

Ignace Bourget naît le 30 octobre 1799 à St-Joseph-de-Lévis, fils de Pierre Bourget et de Thérèse Paradis, « habitants », selon le terme de l'époque, bien enracinés dans leur terre et dans leur foi. Il est le onzième enfant d'une famille qui en comptera treize.

En savoir plus...

Fond de scène historique de l’épiscopat de Mgr Bourget

Il est opportun de souligner d'abord que l'activité pastorale de Mgr Bourget pendant son long épiscopat de trente-six années s'est déroulée dans un contexte social, culturel, politique toujours en ébullition.

En savoir plus...

Voyages en Europe, recrutement et fondations de communautés religieuses

Le diocèse que Mgr Bourget prend en charge est une Église démunie, sans ressources en personnel, sans moyens financiers. Mgr Bourget se consacre à lui donner les équipements, les structures qui lui manquent. C'est le sens de ces voyages en Europe - sept, d'une durée variable - qu'il entreprend dès la deuxième année de son épiscopat comme évêque de Montréal.

En savoir plus...

Engagement social de Mgr Bourget

La liste des communautés religieuses qu'on vient d'énumérer et les divers objectifs qu'elles poursuivaient traduisent les préoccupations sociales de Mgr Bourget.

En savoir plus...

Quelques événements et gestes marquants

Il est impossible dans les limites de cet article, de rapporter tous les faits et gestes d'un épiscopat si long et si riche. Contentons-nous d'en souligner quelques-uns.

En savoir plus...

Retraite

Épuisé après tant de travaux, il se retire au Sault-au-Récollet, à la Maison Saint-Janvier, où il arrive le 16 juin 1877. C'était une résidence qu'avait fait bâtir en 1853, à proximité de l'église, le curé de la paroisse Visitation, Mgr Janvier Vinet, pour accueillir des personnes âgées. Le diocèse en fit l'acquisition et en confia la direction aux Sœurs de la Providence « pour le soin de Mgr Bourget et des prêtres invalides ».

En savoir plus...