Accueil - Église catholique à Montréal > Publications > Info-Archives > JANVIER 2015 - Il y a soixante ans, notre cathédrale changeait de nom

JANVIER 2015 - Il y a soixante ans, notre cathédrale changeait de nom


Cliquez sur l'image pour agrandir 
Occasionnellement, il nous arrive de recevoir un message d'une personne à la recherche de la cathédrale Saint-Jacques où des parents ou grands-parents se seraient mariés. Ces individus sont surpris d'apprendre que la cathédrale Saint-Jacques existe toujours et qu'elle est connue depuis soixante ans comme la cathédrale Marie-Reine-du-Monde. L'histoire de ce surprenant changement de nom débute avec la publication de l'encyclique Ad Caeli Reginam, trois mois avant l'adoption du nouveau vocable.

À l'occasion du centième anniversaire de la promulgation du dogme de l'Immaculée-Conception, le pape Pie XII avait voulu que 1954 soit une année mariale. Tout au long de cette année, de nombreuses initiatives encouragèrent à travers le monde la dévotion à la Sainte Vierge. C'est avec un grand enthousiasme que les catholiques montréalais vécurent ces moments. Un des faits marquants de cette toute première année mariale fut la proclamation de l'encyclique Ad Caeli Reginam. Le 11 octobre 1954, le pape Pie XII déclarait dans ce texte la royauté de Marie. Il y utilise pour la première fois l'expression «Reine du Monde» pour décrire la mère du Christ.

Quelques jours après la publication de l'encyclique, l'archevêque de Montréal de l'époque, le cardinal Léger, s'envolait pour Rome à l'occasion d'une visite ad limina. Ce voyage qui devait également le conduire à Lourdes et à Paris s'étendit finalement sur plus de deux mois. Le 5 novembre 1954, vraisemblablement emballé par l'encyclique du Saint-Père, il écrit de Rome à la Sacrée Congrégation des Rites afin de demander que Marie Reine du Monde soit déclarée titulaire principale de la Basilique-Cathédrale. Cette demande semble être une initiative personnelle du cardinal puisqu'aucune trace de discussions à ce sujet ne se trouve dans les registres du chapitre de la cathédrale. Dans un décret daté du 12 novembre 1954, et à la demande du cardinal Léger, la Sacrée Congrégation des Rites nomme Marie-Reine-du-Monde titulaire de la cathédrale. Ce décret porte la signature du préfet de la congrégation, le cardinal Gaetano Cicognani et de son secrétaire Mgr Marinci. Cependant, comme il n'est pas coutume de retrancher à une église son titulaire principal, Marie-Reine fut déclarée titulaire de la cathédrale au même titre que saint Jacques d'où le nom officiel toujours en vigueur de Marie-Reine-du-Monde-et-Saint-Jacques-le-Majeur.

Le 21 décembre 1954, après avoir clos l'année mariale à Lourdes en tant que légat du pape, le cardinal Léger rentre triomphalement à Montréal. Le lendemain de son arrivée, lors d'une conférence de presse tenue au palais épiscopal, le cardinal surprend les journalistes présents en annonçant que la cathédrale portera désormais le nom de Marie-Reine-du-Monde. La nouvelle semble également prendre par surprise les rédacteurs du journal diocésain qui, à la veille des vacances de Noël, n'ont pas l'occasion d'annoncer cet important changement dans les pages de La Semaine Religieuse. À l'occasion de Noël, c'est à l'Oratoire que l'Archevêque célèbre la messe de minuit et à Notre-Dame celle du Nouvel An. Il n'y aura donc aucun évènement officiel dans la cathédrale en cette fin de l'année 1954. Il faut donc attendre janvier 1955, pour voir les journalistes faire référence à la cathédrale de Montréal sous son nouveau nom. C'était il y a soixante ans.

Commentaire


Commentaire de Joseph-Leon Albéniz | 2015-01-17

Dans l'historique de la Cathédrale de Montréal on lit que Mgr Fabre inaugura la Cathédrale le jour de Pâques, soit le 25 mars 1894, 42 ans après l'incendie de l'ancienne Cathédrale. Savons-nous la date de la consécration de la nouvelle cathédrale?
Merci!
*
*
Veuillez additionner 4 et 5.*

Revenir