tl_files/Ressources_diocesaines/Jeunesse/images/2015/LogoTS/comensee_FRA_logoTS.png

Les jeunes et la suite de Jésus-Christ

Vous êtes séminaristes, novices, jeunes en cheminement vocationnel, venant de toutes les parties du monde : vous représentez la jeunesse de l’Eglise ! Si l’Eglise est l’Epouse du Christ, dans un certain sens vous représentez le moment des fiançailles, le printemps de la vocation, la saison de la découverte, de la vérification, de la formation. Et c’est une saison très belle dans laquelle sont jetées les bases de l’avenir. Merci d’être venus. 

Aujourd’hui la parole de Dieu nous parle de la mission. D’où naît la mission ? La réponse est simple : elle naît d’un appel, l’appel du Seigneur ; et celui qui est appelé l’est pour être envoyé. Quel doit être le style de celui qui est envoyé ? Quels sont les points de repère de la mission chrétienne ? Les lectures que nous avons écoutées nous en suggèrent trois : la joie de la consolation, la croix et la prière.... 

Chers séminaristes, chers novices, chers jeunes en cheminement vocationnel. L’un de vous, l’un de vos formateurs me disait l’autre jour [le pape le dit en français]: « Evangéliser, cela se fait à genoux ». « L’évangélisation se fait à genoux »: écoutez bien! « L’évangélisation se fait à genoux. » Soyez toujours des hommes et des femmes de prière ! Sans le rapport constant avec Dieu la mission devient un métier. Quel est ton travail: je travaille comme tailleur, cuisinière, prêtre, soeur… Je travaille comme soeur. Non! Ce n’est pas un métier. C’est autre chose! 

Le risque de l’activisme, d’une trop grande confiance dans les structures, est toujours en embuscade. Si nous regardons Jésus, nous voyons qu’à la veille de chaque décision ou évènement important, il se recueillait dans une prière intense et prolongée. Cultivons la dimension contemplative, y compris dans le tourbillon des engagements les plus urgents et pressants. Et plus la mission vous appelle à aller vers les périphéries existentielles, plus votre cœur doit être uni à celui du Christ, plein de miséricorde et d’amour. Là se trouve le secret de la fécondité pastorale, de la fécondité d’un disciple du Seigneur ! 

Jésus envoie le siens sans « argent, ni sac, ni sandales » (Lc 10, 4). La diffusion de l’Evangile n’est assurée ni par le nombre de personnes, ni par le prestige de l’institution, ni par la quantité des ressources disponibles. Ce qui compte, c’est d’être imprégné de l’amour du Christ, se laisser conduire par le Saint Esprit, et greffer sa vie sur l’arbre de vie, qui est la Croix du Seigneur. 

Chers amis et amies, je vous confie, avec une grande confiance, à l’intercession de la très sainte Vierge Marie. Elle est la Mère qui nous aide à prendre les décisions définitives, librement, sans peur. Qu’elle vous aide à témoigner de la joie de la consolation de Dieu, à vous conformer à la logique de l’amour de la Croix, à grandir dans l’union toujours plus intime avec le Seigneur dans la prière. Ainsi votre vie sera riche et féconde ! Amen. »" 

Extraits de l'homélie du pape François aux 6000 séminaristes et novices, 7 juillet 2013



Activités et évènements en 2014 au Grand Séminaire de Montréal

EN 2014

Le vendredi, 14 novembre
Le vendredi, 12 décembre

EN 2015

Le vendredi, 16 janvier
Le vendredi, 17 avril

Pour information ou inscription, veuillez contacter l'abbé Silvain Cloutier:
Courriel: scloutier@diocesemontreal.org
Tél.: 514-864-5626