Le Carême

tl_files/Une_foi_vivante/Priere et spiritualite/20110228_fetes_rel_04.gifDu latin « quadragesima », le Carême est cette période de 40 jours préparatoires à Pâques. Quarante est un chiffre très symbolique dans la Bible, il fait référence aux 40 années passées au désert par le Peuple d’Israël, avant son entrée en Terre promise, 40 années de pénitence et de purification. Dans les Écritures il est également question des 40 jours de préparation vécus par Moïse et Élie, avant de rencontrer Dieu sur la montagne (Exode 24,18 et 1Rois 19,8), sans oublier Jésus Lui-même qui fut tenté au désert durant 40 jours, avant d’entreprendre sa mission : Alors Jésus fut emmené au désert par l’Esprit, pour être tenté par le diable. Il jeûna durant quarante jours et quarante nuits, après quoi il eut faim (Matthieu 4,1-2).

Le temps du Carême débute par le Mercredi des Cendres et se prolonge sur 40 jours (sans compter les dimanches, jours axés sur la résurrection du Christ) jusqu’au samedi saint. Loin d’être un temps de tristesse et de privation, comme beaucoup le pensent, le Carême est au contraire une joyeuse montée vers Pâques. C’est un temps de recentrement sur l’essentiel, car il ne s’agit pas seulement de jeûner de nourriture ou de friandises, mais de mettre les priorités à la bonne place (jeûne de télé, d’Internet, de commérages, …) pour se consacrer davantage à Dieu et au prochain.

Dans la tradition chrétienne, le Carême tient une place importante comme étape finale pour les catéchumènes – adolescents ou adultes se préparent à recevoir le baptême. En effet, les dimanches du Carême étaient l’occasion de donner à ces futurs-baptisés des catéchèses dites « mystagogiques » (du grec, signifiant conduire les initiés) comme ultime préparation avant leur intégration à la communauté de foi.

Le Carême insiste sur trois éléments proposés par Jésus : l’aumône, la prière et le jeûne : Pour toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône soit secrète; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra (…) Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret, il  te le rendra (…) Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra (Matthieu 6, 3-4.6.18).

Ce temps liturgique s’achève avec la Semaine sainte et le Triduum, des jours où les croyants centrent leur attention sur le sacrifice ultime du Christ sur la croix (Vendredi Saint), précédé de l’institution de l’eucharistie (Jeudi Saint), dans l’attente du mystère pascal (Samedi Saint).