Le Temps ordinaire

Ce temps liturgique, s’il est dit « ordinaire » par opposition aux temps « forts » décrits précédemment, n’en demeure pas moins un temps de croissance, de maturation de la foi. Le temps ordinaire couvre la majeure partie de l’année avec ses 32 semaines.