Les fêtes mariales

tl_files/Une_foi_vivante/Priere et spiritualite/20110228_fetes_rel_06.gifSi la plupart des fêtes chrétiennes sont centrées sur les mystères du Christ, depuis ses origines, l’Église n’oublie pas d’honorer celle qui nous a donné le Sauveur : la Vierge Marie. De par son rôle dans l’histoire du salut, Marie a une place de choix dans le cœur des fidèles car elle a toujours dit « oui » au projet de Dieu sur elle et, dans sa réponse, notre humanité a vu s’ouvrir une nouvelle espérance.

Par les fêtes mariales, les catholiques expriment leur vénération envers celle qui intercède pour nous et vient à notre secours dans les défis de la vie quotidienne. Les croyants reconnaissent en Marie non seulement la mère de Jésus, mais également leur propre mère, car elle nous conduit à son fils. Les principales fêtes de la Vierge Marie sont les suivantes : l’Immaculée-Conception (8 décembre), Sainte Marie, Mère de Dieu (1er janvier), l’Annonciation (25 mars) et l’Assomption (15 août).

La couleur liturgique associée aux fêtes mariales est le blanc auquel est souvent ajoutée une touche de bleu, couleur mariale par excellence.