International

Jean Vanier est décédé paisiblement le 7 mai 2019, entouré des membres de sa famille. Il était âgé de 90 ans. Sa mort est une grande perte pour sa famille, pour les membres de L'Arche et de Foi et Lumière à travers le monde (dont les 30 communautés de L'Arche au Canada), et pour les gens de partout touchés par sa vision d'une société plus humaine où chacun, sans distinction d'âge, de capacité ou de milieu, a sa place et peut offrir ses dons.

« Jean laisse un héritage et une longue vie d’accomplissements exceptionnels », affirme Stephan Posner, responsable international de L’Arche. « Sa communauté de Trosly, les communautés de L’Arche, Foi et Lumière, beaucoup d’autres mouvements, et d’innombrables personnes ont été inspirés par ses paroles et ont bénéficié de sa vision ».

Jean Vanier a fondé L’Arche en 1964, en réaction au traitement des personnes ayant une déficience intellectuelle dans les institutions. L’Arche s’est développée rapidement en France et dans le monde, et continue d’accueillir des gens de multiples croyances et cultures. Aujourd’hui, L’Arche comprend plus de 150 communautés dans 38 pays, dont 29 communautés et deux projets dans 9 provinces à travers le Canada. Plus de 10 000 membres accueillent et célèbrent les personnes ayant une déficience intellectuelle, encourageant la croissance personnelle et permettant à chacun et chacune de partager ses talents et ses aptitudes.

Compagnon de l’Ordre du Canada, proposé pour le Prix Nobel de la Paix, et récipiendaire du Prix Templeton, Jean Vanier a reçu de nombreux honneurs et prix pour son travail innovant et sa vision inspirante d’une société plus humaine dans laquelle chaque personne a une place et met ses dons à contribution –quels que soient son âge, ses capacités, ou son histoire–. Il a partagé cette vision par le biais de 40 livres, d’entrevues, et d’un nombre incalculable de conférences publiques.

Lorsque Jean a accueilli Raphaël, Philippe et d’autres au commencement de L’Arche en 1964, il portait un costume et avait le port droit d’un ancien officier de marine et professeur de philosophie né dans une famille où la foi et l’engagement envers le service public étaient profonds.

À travers les années, à mesure qu’il prenait de l’âge et se retirait des rôles de responsabilité, Jean, enveloppé de son coupe-vent bleu, penchait sa grande stature pour nous écouter, et particulièrement écouter ses nombreux amis ayant une déficience intellectuelle.

Pour aller plus loin :

En savoir plus sur Jean Vanier
Site web de l'Arche-Canada