La confirmation , un des sacrements de l'Église catholique

Confirmation

La formation catéchétique d’un chrétien (jeune ou moins jeune) ne s’arrête pas après le baptême, le premier pardon et la première communion. Des milliers de personnes achèvent chaque année leur parcours d’initiation chrétienne en se préparant au sacrement de confirmation.

Être confirmé par son évêque, c’est recevoir une force et une lumière divines qui permettent de témoigner avec force et sagesse de sa foi chrétienne au quotidien!

Saviez-vous que des milliers de jeunes et d’adultes reçoivent le sacrement de confirmation chaque année, dans le diocèse de Montréal? Pourquoi donc, demanderez-vous? Qu’est-ce que ce sacrement apporte de plus à la personne baptisée qui le reçoit?

La confirmation est le dernier sacrement de l’initiation chrétienne (après le baptême et l’eucharistie). Ce sacrement remonte aux tout premiers temps de l’Église catholique. Le Nouveau Testament nous apprend qu’à la suite de Jésus qui fit descendre sur ses apôtres le souffle de l’Esprit Saint lors de la fête de la Pentecôte, ces derniers prirent à leur tour l’habitude de communiquer l’Esprit Saint aux baptisés de leur temps en leur imposant les mains (cf. Actes 8,15-17); à leur suite, les premiers évêques (responsables des églises locales) de l’Église firent de même, et ce jusqu’à nos jours. C’est donc l’archevêque lui-même qui confère le sacrement (ou un de ses délégués) de confirmation aux baptisés de son diocèse, à titre de successeur direct des apôtres.

Être confirmé(e), c’est recevoir une effusion spéciale de l’Esprit Saint qui a comme effet véritable  - et ressenti - de faire croître, de consolider et de manifester les dons spirituels reçus lors de son baptême. La confirmation transforme donc réellement la personne qui la reçoit en lui conférant une force et une grâce divines qui lui permettront de témoigner avec force et sagesse de sa foi chrétienne dans le monde d’aujourd’hui.

En somme, la confirmation est le sacrement qui fait passer à l’âge adulte de la foi (et ce même si l’on est encore mineur), une foi mûre et raisonnée, forte et audacieuse.

Recevoir la confirmation, c’est être touché(e) par la force de l’Esprit Saint, être inspiré et mû par Lui.

« Nous nous préoccupons tous de les faire baptiser, et c’est bien, mais peut-être que nous ne nous préoccupons pas assez de les préparer à la confirmation. De cette façon, ils vont rester à mi-chemin et ils ne recevront pas (une seconde effusion sacrementelle de) l’Esprit-Saint qui est si important dans la vie chrétienne, parce qu’il nous donne la force d’avancer. Que chacun de nous réfléchisse un peu : avons-nous vraiment le souci que nos enfants, nos adolescents, reçoivent la Confirmation? » (Pape François)

 

Chaque année, des milliers de parents inscrivent leurs enfants à des parcours catéchétiques en paroisse. Par ce choix, ils manifestent leur désir de voir leurs enfants recevoir une formation à la vie chrétienne. La première communion est l’aboutissement de cette première formation qui dure quelques années. Ce sacrement d’une infinie beauté et profondeur fait partie des sacrements de l’initiation chrétienne (le premier étant le baptême).

Après leur première communion, les enfants sont invités à poursuivre leur formation catéchétique afin de les préparer à recevoir le sacrement de la confirmation, le dernier de l’initiation chrétienne.

Quand l’évêque confirme la personne chrétienne candidate à ce sacrement, elle reçoit une effusion spéciale de l’Esprit Saint qui a comme effet véritable - et ressenti - de faire croître, de consolider et de manifester les dons spirituels reçus lors de son baptême. La confirmation transforme la personne qui la reçoit en lui conférant une force et une lumière divines qui lui permettront de témoigner avec force et sagesse de sa foi chrétienne au quotidien.

Bien que la confirmation soit le dernier des sacrements de l’initiation chrétienne, une fois confirmé, votre enfant pourra continuer à participer à de nombreuses activités organisées en paroisse : groupes jeunesse, service liturgique (servants de messe), chorale, bénévolat, loisirs, etc. Votre enfant y trouvera un environnement chrétien où il (elle) apprendra à vivre selon les valeurs et l’esprit de Jésus, dont il (elle) deviendra de plus en plus proche par le cœur.

Cette relation personnelle avec Jésus lui permettra de découvrir le sens de sa vie, sa vocation dans l’Église et le monde, en plus de lui donner une force intérieure qui lui permettra d’affronter les difficultés et épreuves de la vie. Qui a Jésus avec lui n’est plus jamais seul, car c’est Dieu qui habite en lui. En recevant la confirmation, le confirmé est touché par la force de l’Esprit Saint. Inspiré par l’Esprit Saint, il entamera son cheminement de foi à la suite des premiers apôtres et disciples de Jésus.

Pour de plus amples informations sur la confirmation, nous vous invitons donc à communiquer dès aujourd’hui avec votre église paroissiale (Trouvez votre paroisse ici), où le personnel pastoral vous attend, tout comme Jésus!

 « Lorsque nous accueillons l’Esprit Saint dans notre cœur et que nous le laissons agir, le Christ lui-même se rend présent en nous et prend forme dans notre vie. (…) C’est pour cela qu’il est important que les enfants et les adolescents reçoivent le sacrement de la confirmation. » (Pape François)

 

Les parents chrétiens désirent ce qu’il y a de mieux pour leur enfant : une vie de pleine communion avec Jésus. Voilà pourquoi ils font en sorte que ce dernier reçoive, si possible avant l’adolescence, les sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, première communion, confirmation). Cela admis, il arrive de plus en plus souvent de nos jours que, pour une raison ou une autre, leur enfant devenu adolescent n’ait pas encore été confirmé.

Si vous êtes l’un de ces parents et souhaitez que votre adolescent fasse sa confirmation, vous devez d’abord en parler avec lui. En effet, votre adolescent vit l’étape de sa vie où il apprend à devenir plus autonome et à faire ses premiers choix : s’il est intéressé par une démarche de catéchèse, tout ira bien; si, au contraire, il ne veut « rien savoir », il serait plus sage de respecter son espace de liberté, tout comme Dieu le fait avec chacun(e) de nous. On ne peut forcer l’adhésion d’un cœur, même envers Dieu!

Si votre adolescent désire faire sa confirmation, ou manifeste de l’intérêt envers ce sacrement, nous vous invitons à communiquer avec votre église paroissiale (Trouvez votre paroisse ici). Le personnel pastoral pourra alors répondre à vos questions et proposer à votre adolescent un parcours adapté à sa réalité.

La durée de la formation catéchétique dépendra de plusieurs facteurs, dont ses connaissances et expériences catéchétiques antérieures, son cheminement personnel, et l’intensité de son désir d’engagement. On proposera à votre adolescent des rencontres catéchétiques (enseignements) et d’accompagnement, en groupe ou sur une base individuelle, des temps de prière, ainsi que des occasions de service en Église.

L’environnement chrétien dans lequel baignera votre adolescent lui permettra de développer et de renforcer sa foi et sa relation personnelle avec Jésus, tout en lui faisant expérimenter comment les valeurs chrétiennes mènent au bonheur et à la vie vécue dans la bonté. Ce temps de préparation à la confirmation sera consacré à la découverte de lui-même, des autres et de Dieu.

Cette expérience de formation est si emballante, qu’une fois confirmés, plusieurs adolescents expriment le désir de participer aux activités organisées par leur paroisse, telles que les groupes jeunesse, le service liturgique (servants de messe), la chorale, le bénévolat, etc. Cette participation active leur permet de prolonger leur bonheur tout en les guidant à devenir des adultes responsables et engagés au service de l’Église et de la société.

La préparation à la confirmation fera de votre adolescent une nouvelle personne heureuse, serviable et rayonnante.

« La confirmation, comme tous les sacrements, n’est pas l’œuvre des hommes, mais de Dieu, qui prend soin de notre vie en nous modelant à l’image de son Fils, pour nous rendre capables d’aimer comme lui. » (Pape François)

 

On peut souhaiter être confirmé pour plusieurs bonnes raisons : peut-être êtes-vous un adulte déjà baptisé à qui l’on a demandé d’être le parrain ou la marraine d’un bébé lors d’un baptême à venir; ou un adulte baptisé qui envisage de se marier prochainement dans une église catholique. Dans ces deux cas, vous souhaitez recevoir le sacrement de la confirmation afin de répondre aux exigences de l’Église associées à votre projet.

Mais peut-être êtes-vous un adulte déjà baptisé qui, pour une raison ou une autre, n’a pas reçu le sacrement de confirmation et qui souhaite maintenant approfondir sa foi chrétienne et sa relation avec Jésus.

Peu importe votre situation et de vos motivations personnelles. Il est possible d’être confirmé à l’âge adulte. Chaque année, environ 1000 adultes du diocèse de Montréal entreprennent un parcours de formation les menant à la confirmation.

Si votre cœur vous pousse à aller de l’avant, la première chose à faire consiste à communiquer avec votre paroisse (Trouvez votre paroisse ici), qui est généralement l’église la plus près de chez vous, où le personnel répondra à vos questions et vous proposera une démarche de préparation menant à la confirmation.

Ces parcours ne sont offerts qu’une ou deux fois par année. Selon la tradition dans l’Église, le sacrement de confirmation est conféré (donné) aux confirmands par l’archevêque de Montréal lui-même (ou l’un de ses délégués) dans le cadre de cérémonies spéciales qui n’ont lieu qu’une fois ou deux par année; le diocèse de Montréal comptant quelque 200 paroisses et missions, sans cet effort de concertation, l’archevêque ne pourrait accomplir sa mission sacramentelle sans risque de surmenage.

Vous y prendre le plus tôt possible vous permettra aussi d’être prêt(e) pour la date convenue de votre projet, qu’il s’agisse d’un baptême ou… de votre mariage.

La démarche de préparation à la confirmation pour les adultes comprend des rencontres consacrées à la formation catéchétique et/ou à l’accompagnement individuel. Cette préparation se fait en respectant le rythme de chaque candidat(e) sur une durée de plusieurs mois (jusqu’à une année).

La sagesse de l’Église a démontré que ce temps plus ou moins long de préparation est nécessaire pour que la démarche porte. On ne demande pas d'être confirmé(e) que pour recevoir un certificat nous permettant d’être parrain, marraine, ou de se marier à l’Église. On demande plutôt la confirmation pour devenir une nouvelle personne recevoir une force et une grâce divines qui permettront de témoigner avec vigueur et sagesse de sa foi chrétienne dans le monde.

La confirmation est le sacrement qui fait passer à l’âge adulte de la foi, une foi mûre, raisonnée, forte et audacieuse.

C’est à cette fin spirituelle que la préparation à la confirmation a été conçue. En plus d’être très riche sur le plan humain, ce temps de préparation vous permettra de développer ou d’intensifier votre relation personnelle avec Jésus. Cette relation enrichira votre vie et comblera votre cœur et votre esprit.