La Chancellerie répond aux besoins des communautés catholiques pour toutes questions de nature canonique, légale et administrative

Chancellerie

Partie intégrante de l’Archevêché, la Chancellerie assure l’expertise en matière de droit canon, la loi de l’Église catholique, et collabore étroitement avec l’Archevêque et avec tous les autres services et offices du diocèse pour assurer son bon fonctionnement administratif.

L’équipe de la Chancellerie de l’Archidiocèse de Montréal est au service du diocèse en répondant aux besoins des communautés catholiques pour toutes questions de nature canonique, légale et administrative.

Les sept sacrements sont des piliers de la vie catholique.  Signes concrets d’engagement et de progrès spirituels, ils soulignent les étapes marquantes dans la vie des fidèles. Aussi, les paroisses assurent la mémoire des sacrements en en conservant les actes officiels (les registres) dans leurs archives.

Les sacrements sont généralement célébrés dans les églises par des ministres préparés et ordonnés. Pour assurer une qualité de célébration digne de leur nature, il est nécessaire que les ministres les célébrant aient été autorisés à le faire par les autorités ecclésiales. La Chancellerie est responsable de la gestion de toutes permissions (facultés) accordées par l’Archevêque, de même que des autorisations accordées par l’état civil aux ministres catholiques qui célèbrent le mariage.

Pour obtenir un certificat :

Tous les certificats pour les sacrements (baptême, confirmation, mariage) sont livrés par les paroisses. Veuillez s’il-vous-plaît communiquer avec la paroisse où la célébration du sacrement a eu lieu.  

Pour trouver une paroisse à Montréal

Pour obtenir des facultés et permissions :

Les prêtres et diacres du diocèse de Montréal qui désirent demander les facultés les habilitant à célébrer des baptêmes d’adultes, confirmations, professions de foi ou des mariages doivent communiquer avec la Chancellerie au 514 925-4300 poste 245.

Les prêtres ou diacres visiteurs au diocèse de Montréal qui désirent célébrer des sacrements ou exercer un ministère doivent obligatoirement faire parvenir à la Chancellerie une lettre d’idoniété dûment complétée par leur Ordinaire.  

Voici un modèle de cette lettre

Le mariage est l’un des sept sacrements célébrés dans l’Église : il s’agit en outre d’une institution fondamentale dans la vie catholique et dans la société civile.  

Les paroisses accompagnent de plusieurs façons les couples désireux de se marier à l’Église en préparant notamment les documents qui serviront à l’enregistrement officiel de leur nouveau statut auprès de l’État et de l’Église.

Afin de faciliter la préparation de votre mariage, nous vous proposons les réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Documents nécessaires pour préparer votre dossier de mariage :

Vous pensez vous marier prochainement ? La première chose à faire est de communiquer avec votre paroisse locale qui pourra alors mettre en marche la préparation de votre dossier de mariage.

Les formulaires suivants devront s’y retrouver :
 

  • Certificat de baptême récemment publié (depuis moins de six mois).

  • Copie de votre acte (certificat) de naissance ou passeport.

  • Formulaire 5 : Supplique et rescrit

  • Enquête prénuptiale (à compléter avec votre prêtre-curé).

  • Certificat de participation à un cours de préparation au mariage.

  • Pour tout renseignement concernant la demande de publication de mariage auprès de l’état civil, veuillez communiquer avec la Chancellerie au 514 931-7311 poste 245.
     

Pour aller plus loin :

Pourquoi me marier?
Questions et réponses sur la mariage

Pour toutes questions à propos d’une demande en déclaration de nullité de mariage, veuillez communiquer avec le Tribunal ecclésiastique de Montréal.

Les registres constituent un patrimoine précieux de l’Église. Ils sont la longue mémoire du peuple de Dieu et de son histoire. Pour assurer leur pérennité, ils doivent donc être soigneusement conservés et protégés. Les certificats, quant à eux, sont des documents indispensables pour les fidèles (ce sont des copies officielles qui attestent que le sacrement a été conféré à leurs détenteurs).

 

L’Archidiocèse de Montréal manifeste l’universalité de l’Église catholique, accueillant des peuples venus des quatre coins du monde. Pour répondre aux besoins pastoraux découlant de cette diversité culturelle, l’Église d’ici doit accueillir des ministres missionnaires dont la présence est non seulement bienvenue mais essentielle.

La Chancellerie est responsable du bon accueil et de la saine intégration de ces ministres étrangers, en s’occupant notamment de toutes les démarches liées à leur immigration (civile et canonique).

Procédure pour ministres de l’étranger :

Les ministres qui séjournent à Montréal en vue d’un ministère public de courte période (occasionnelle ou moins de 6 moins) doivent présenter à la Chancellerie une lettre d’idonéité signée par leur Ordinaire.

Les ministres qui désirent exercer un ministère d’une plus longue durée (plus de 6 mois) doivent d’abord communiquer avec l’Office du personnel pastoral pour enclencher les démarches afin d’obtenir une insertion pastorale.

Rappel :

  1. Tous les ministres étrangers doivent obtenir des facultés afin de pouvoir exercer un ministère public.
  2. Il est très important de ne pas initier des démarches auprès d’Immigration et citoyenneté (Canada) avant d’avoir obtenu la documentation fournie par la Chancellerie : lettre de nomination et lettre de soutien pour l’obtention d’un permis ou d’un VISA, etc.
  3. Tous les ministres étrangers doivent se prémunir d’une assurance maladie privée qui devra être valide jusqu’au moment où il seront pris en charge (assurés), le cas échéant, par la Régie de l’assurance maladie du Québec.