• Archidiocèse

Archevêque

Mgr Christian Lépine, archevêque du diocèse de Montréal

Archevêque

Mgr Christian Lépine est le dixième évêque et le huitième archevêque de Montréal, depuis la fondation du diocèse en 1836 par le pape Grégoire XVI.

Naissance : 18 septembre 1951
Prêtrise : 7 septembre 1983
Épiscopat : 10 septembre 2011
Archevêque de Montréal : 20 mars 2012


Mgr Lépine a une longue expérience de pasteur et d'enseignant. Ordonné prêtre en 1983, à Saint-André-Apôtre, il a d'abord exercé son ministère presbytéral à Saint-Joseph du Mont-Royal avant d'aller faire des études de philosophie à l'Université pontificale grégorienne à Rome, de 1986 à 1989. De retour à Montréal, il est nommé vicaire à Notre-Dame-des-Neiges et curé de Saint-Joseph du Mont-Royal. Il y demeurera jusqu'en 1996, alors qu'il accepte la direction du Secrétariat du cardinal Jean-Claude Turcotte.

En 1998, il est appelé à Rome où il travaillera à la Secrétairerie d'État, puis à la Congrégation pour le Culte divin. En 2000, il rentre à Montréal et est nommé directeur au Grand Séminaire, un mandat qu'il assumera jusqu'en 2006. De 2006 à 2012, il est le curé des paroisses de la Purification de la Bienheureuse-Vierge-Marie et de Notre-Dame-des-Champs. À travers ses diverses activités, Mgr Lépine a enseigné la philosophie et la théologie pendant une vingtaine d'années au Grand Séminaire de Montréal.

Ordonné évêque le 10 septembre 2011 par le cardinal Jean-Claude Turcotte, il est nommé Vicaire épiscopal à la famille et aux jeunes ainsi que directeur du Service de pastorale liturgique. Enfin, le 20 mars 2012, il est nommé archevêque de Montréal par le pape Benoît XVI.
 

 

Dans cette nouvelle série web, Mgr Christian Lépine part à la rencontre des différentes communautés à travers le diocèse!
 

 

Voir toutes les vidéos de la série Christian le pèlerin

 


NOVEMBRE

13 novembre – 19 h 30
Messe de reconnaissance par Cimetière Repos St-François d'Assise

15 novembre – 19 h 30
Messe pour les vocations sacerdotales - Grand Séminaire de Montréal

16 novembre – 16 h 30
Paroisse Sainte-Dorothée - Messe 150e anniversaire

17 novembre – 10 h 30
Mission Saints-Martyrs-du-Vietnam - Messe - 40e anniversaire

17 novembre - 15 h 30
Auxiliaires de l'Apostolat - Rencontre et échanges

19 novembre – 11 h 00
Messe patronale - Grand Séminaire de Montréal

20 novembre - 10 h
Maison Saint-Raphaël - Maison de soins palliatifs et centre de jour – Visite

Mercredi 20 novembre - 19 h 30
Mercredi Rouge - Messe pour les chrétiens persécutés - Basilique-cathédrale Marie Reine du Monde
Aide à l’Église en détresse

Samedi 23 novembre - 10 h 
Ordre des Vierges consacrées - Rencontre et échanges

Samedi 23 novembre - 19 h 30
Fête du Christ-Roi – Messe - Cathédrale Marie-Reine-du-Monde

Dimanche 24 novembre - 9 h 30
Paroisse Saint-Vincent-Ferrier - Messe – 100e anniversaire

Mardi 26 novembre    - 9 h – 16 h
Ressourcement personnel 2000
Messe - Ermitage Ste-Croix

27 nov. – 1er déc.
Rome

 

armoiriesLe blason est l’emblème de l’évêque qui exprime le message qu’il veut transmettre.

Celui de Mgr Lépine est surmonté d'un chapeau de sinople, chapeau ecclésiastique, d'où pendent de chaque côté dix glands indiquant son rang d’archevêque. Il est posé sur une croix processionnelle à double traverse, également propre à l’archevêque, et le pallium.

Le pallium, ornement liturgique, est une bande circulaire de laine d’agneau ornée de croix noires. Le pallium évoque Jésus le Bon Pasteur, qui recherche la brebis perdue, qui la porte sur ses épaules et qui donne sa vie pour ses brebis. Ce vêtement, symbole de communion avec le successeur de Pierre, est conféré par le pape aux archevêques métropolitains, en signe de partage de la charge pastorale.

Sur l’écu se trouvent les armes de l’archevêque, bannière sur laquelle figure la devise qu’il a choisie comme programme de vie et qui manifeste l’esprit selon lequel il veut vivre son épiscopat : «Si Scires Donum Dei» - Si tu savais le don de Dieu – tirée de l’Évangile de la Samaritaine (Jn 4,10).

L’écusson au fond doré qui signifie la Gloire de Dieu, le rayonnement de son Amour, est traversé d’une croix rouge en référence à la passion et à la crucifixion de Jésus-Christ dont le centre est un soleil radieux chargé des lettres IHS, le monogramme du Christ (« Jesus hominum salvator », Jésus, sauveur de l’humanité; en référence à la présence de Jésus-Christ dans l’Eucharistie.

De chaque part de la croix rouge se retrouvent :
 

  • Le livre ouvert qui rappelle la Sainte Bible, Parole de Dieu que l’évêque a la responsabilité d’enseigner. Il est chargé des lettres de l’alphabet grec signifiant que Jésus est le commencement et la fin de tout : « Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur. Celui qui est, qui était et vient, le Tout-Puissant ». (Ap 1,8).

  • La flamme qui représente l’Esprit Saint, donné à la Pentecôte, qui transforme pour la mission et qui donne force pour le témoignage

  • L’étoile qui signifie la Vierge Marie, Étoile de la Nouvelle Évangélisation, qui est Mère et modèle de l’Église.

  • L’épée de feu qui signifie l’Archange Saint Michel, dont le nom signifie « Qui est comme Dieu? ». Il confesse le Dieu unique, défend et protège dans le combat contre Satan et les forces du mal.