Je veux bien me soumettre au retrait des signes religieux dans tout ce qui touche les représentants de l'état afin que tous soient représentés de façon neutre. Le bâtiment de l'hôtel de ville étant un lieu des représentants de l'état, je vais le prendre comme un geste juste et équitable, mais après ce premier, mon accent sur premier, geste qui vise les signes chrétiens, j'espère que le conseil municipal de Montréal appliquera la même vigueur aux autres signes dans sa fonction publique. Ils avaient dit qu'ils ne voulaient pas appliquer la loi sur les signes religieux quand elle sortirait et là ils font un premier geste qui vise les chrétiens avant même que la loi sorte, j'espère qu'ils seront conséquent et cohérent pour ce qui s'en vient et surtout qu'ils souligneront la grande ouverture des chrétiens à se soumettre. Leur crédibilité est en jeu.

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.