Je félicite mon évêque, Monseigneur Lépine, pour sa courageuse décision et j’appuie à 100% tous les efforts de l’Eglise catholique pour faire la lumière, réparer et prévenir les cas d’abus.
Tous les fidèles ressentent aussi la honte et l’horreur des crimes qui ont été commis. Lorsqu’un membre souffre c’est tout le corps qui souffre.
Je suis convaincue qu’avec l’aide du Seigneur nous nous relèverons et nous guérirons ensemble, solidaires les uns des autres.
Merci Monseigneur de nous tendre la main, merci de faire luire la lumière, merci de porter la consolation du Christ aux victimes et à tous les fidèles du diocèse de Montréal.

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.