Montréal

Le 2 octobre prochain Francis Bégin sera ordonné prêtre à 19h30 en l’église Marie-Reine-de-la-Paix. Après un grand chemin, celui-ci invite chacun à «ne pas avoir peur de répondre à l’appel de Dieu», car « c’est la plus belle chose qui peut nous arriver. Dieu veut notre bonheur et il sait quel est le meilleur chemin pour nous».

N’ayant pas grandi dans une famille particulièrement chrétienne, c’est à l’école que Francis est interpelé par ses professeurs, à une époque où la catéchèse était offerte dans le cursus scolaire. Après avoir fait sa confirmation en 6e année, il cesse d’entendre parler de Jésus, mais vers l’âge de 16 ans il se sent toujours interpelé, alors qu’il ne vient pas d’un contexte favorable à la religion. Il se sent attiré par celle-ci et commence donc à lire la bible. Vers 20 ans il se met à fréquenter un groupe de jeunes et ressens son premier appel à la prêtrise aux alentours de 22 ans : «J’ai senti l’appel de Dieu, mais mon plan à moi c’était le mariage. Je préférais cheminer vers le mariage.»

À travers quelques relations amoureuses, l’appel au sacerdoce se fait de plus en plus présent : «J’ai dit regarde, on va laisser une chance au Bon Dieu on va faire un discernement spirituel et suite à cela je ne pouvais plus résister à l’appel de Dieu». 

À 39 ans il entre au grand séminaire et va jusqu’au bout de ses études grâce à Dieu : « Je suis pas un intellectuel, j’ai jamais fait de grosses études et faire de la philo c’était complètement impensable, mais Dieu m’a donné des outils pour réussir à passer à travers».

Le 4 octobre 2019 il est ordonné diacre en la fête de Saint François d’Assise, le choix de la date étant un beau clin d’œil de Dieu à son prénom, Francis. 

L’amour de la jeunesse dans l’Église

«Faire la volonté de Dieu», telle est la vocation d’un prêtre aujourd’hui pour Francis : «La vocation universelle c’est la sainteté, mais chacun d’entre nous avons une vocation particulière. L’important c’est de répondre à l’appel que Dieu nous envoie et d’être saint dans le monde dans lequel on vit». Il voit le prêtre comme quelqu’un au service du peuple de Dieu, pour aider les enfants, les adultes, les personnes âgées à aller toujours plus vers le Christ. Soulevant les enjeux de vivre dans une société qui «n’est plus chrétienne», il croit que l’un des défis qui l’attend dans sa vie de prêtre est «d’être présent dans le monde pour faire découvrir Dieu». 

Durant ses stages il a découvert qu’il aimait beaucoup travailler avec des adolescents, et désire continuer de s’impliquer en ce sens, réalisant d’ailleurs une maîtrise en pastorale jeunesse sur le thème de l’implantation d’une pastorale multidimensionnelle pour la jeunesse en milieu paroissial : «Je veux consacrer mon sacerdoce pour la jeunesse, pour interpeler les jeunes, travailler avec des jeunes, faire des projets avec eux».

«Dieu nous a tous appelés à la sainteté»

Son ordination sacerdotale sera célébrée le 2 octobre 2020, en la fête des Anges Gardiens, sous la devise «Dieu nous a tous appelés à la sainteté». La messe sera présidée par Mgr Christian Lépine à 19h30. Francis Bégin invite chacun à se joindre à lui par la prière. Vous pouvez visionner en direct sur la chaîne YouTube : « Paroisse Jesus Lumiere du Monde. » via ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=t1pC9tXxJeE&feature=youtu.be 

Informations :
Église Marie-Reine-de-la-Paix
11075 Boul. Gouin O,
Pierrefonds, Qc
H8Y 1X6 

Pour lire le témoignage de Francis Bégin livré à l’occasion de son ordination diaconale :
https://diocesemontreal.org/fr/actualites/nouvelles/ordination-diaconale-francis-begin