• Actualités

Nouvelles

Publicité

Publicité

Archives des nouvelles

2018

2017

2016

2015

2014

Les hauts lieux de Jérusalem exposés pour la première fois hors d’Italie

27-11-2018

Montréal

À compter du 5 décembre 2018, la nouvelle exposition temporaire du Musée Marguerite-Bourgeoys, Jérusalem universelle – Gerusalemme universale, mettra en lumière l’importance historique et culturelle et le caractère universel de la ville de Jérusalem, considérée comme centre du monde pendant plusieurs siècles.

Ville sainte, centre du monde... telle a été perçue Jérusalem au cours des siècles. Pour Stéphan Martel, historien du Musée Marguerite-Bourgeoys, il est clair que « la valeur spirituelle universelle de Jérusalem en fait un patrimoine partagé de l’humanité, que nous pourrions aborder à partir de l’une ou de l’autre des trois grandes religions. »

Ce à quoi ajoute le commissaire de l’exposition, Alessio Marziali Peretti : « Si nous choisissons le point de vue franciscain, c’est qu’un document photographique exceptionnel, retrouvé récemment aux archives historiques de l’ordre, à l’Aracoeli de Rome, offre un aperçu inédit de l’activité de la communauté franciscaine en Terre sainte et de la centralité spirituelle de Jérusalem à travers les siècles. »

Exposée pour la première fois hors d’Italie à l’initiative de l’Institut Italien de Culture de Montréal, cette collection de photographies, réalisée à la fin du 19e siècle par le célèbre atelier de Luigi Fiorillo, témoigne de l’infatigable activité des Franciscains et de leur souci de donner à voir les lieux saints de Palestine et d’Égypte à ceux qui ne pouvaient pas s’y rendre.

Laissez-vous guider à votre tour à travers les rues de Jérusalem, dans le silence de la prière comme dans le bourdonnement des ateliers; contemplez les hauts lieux de cette terre millénaire…

Cette coproduction du musée et de l’Institut Italien de Culture de Montréal (Istituto Italiano di Cultura di Montréal) bénéficie de la collaboration des chercheurs et spécialistes de l’Université de Montréal, de l’Université McGill, de l’Université Concordia, de la Province St-Joseph de l’Est du Canada (Franciscains), de Studium Biblicum Franciscanum à Jérusalem et de la Pontificia Università Antonianum à Rome.

En parallèle, un projet photographique propose une incursion intimiste dans la communauté catholique italienne de Montréal. Il rend hommage à son riche passé, à ses idéaux, aux beaux moments du vivre ensemble des femmes et des hommes issus des quatre coins de l’Italie.

Le photographe et initiateur du projet, Andrea Paolella, espère que le précieux patrimoine religieux de sa communauté ne soit jamais perdu : « Je crois que les Italiens expatriés redeviennent en quelque sorte comme des enfants qui ressentent le besoin de trouver un lieu d’accueil et d’échanges. Les églises, bâties par les générations passées, sont devenues un repère pour se rassembler et maintenir des liens avec l’Italie. »

Renseignements :

Du 5 décembre 2018 au 19 mai 2019
400, rue Saint-Paul Est
Vieux-Montréal
www.marguerite-bourgeoys.com

Commentaire

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.