• Actualités

Nouvelles

Publicité

Publicité

Archives des nouvelles

2019

2018

2017

2016

2015

2014

Projet « Boules de Noël » offrira plus de 300 cadeaux!

18-12-2014

Général

C’est la deuxième année du projet « Boules de Noël » et l’instigatrice de cette opération complètement folle est dépassée par la générosité de ses paroissiens. Une belle histoire de partage!

« On a dépassé 300 cadeaux! », s'exclame Louise Bergevin, répondante pour le service à l'enfance des trois églises de la paroisse Sainte-Dorothée (Sainte-Dorothée, Notre-Dame-de-l'Espérance et Saint-Jean-Gualbert) et de l'église de la paroisse de Saint-Théophile.

« Ce projet a commencé par une paroissienne qui voulait faire quelque chose pour les enfants de la Protection de la Jeunesse, raconte Louise Bergevin. Une de nos catéchètes travaillait à la DPJ, alors on l'a appelé pour savoir ce qu'on pouvait faire. Elle nous a mis en lien avec Opération Père Noël, un organisme qui permet d'être le Père Noël d'un enfant défavorisé en recevant la lettre qu'un enfant a écrit au Père Noël et dans laquelle il demande ce qu'il aimerait recevoir à Noël. 

« Ils nous ont offert d'être les Pères Noël d'une douzaine de jeunes de 16 à 18 ans qui devaient quitter les centres jeunesse pour s'installer en appartement. Ces jeunes n'ont absolument rien!  Notre curé, Mgr André Tiphane a dit, « C'est pas fou, ça! On essaie! ».

« On s'est mis à fabriquer des boules de Noël en carton. Douze boules pour chaque enfant avec son prénom et le cadeau désiré. On accroche ça au sapin dans l'église. Les paroissiens prennent une boule, achètent, emballent et déposent le cadeau, avec la boule recollée dessus, au pied du sapin. Souvent, les paroissiens vont ajouter des billets de cinéma ou des cartes cadeaux.

Les paroissiens ont embarqués joyeusement : « L'an dernier, ma fille et moi, on a fait des boules jusqu'à 3 heure du matin! Cette année, Mgr Tiphane a demandé l'aide de tous les paroissiens. L'an prochain, on demandera aux jeunes de l'École internationale de nous donner 8 heures de travaux communautaires », conclue Louise Bergevin.

Une semaine avant Noël, les bénévoles d'Opération Père Noël - costumés en lutin - viennent chercher les cadeaux et les livrent aux Centres jeunesse pour que le matin du 25 décembre, le jeune puisse les déballer.

« Il n'y a jamais personne qui a pensé à moi comme vous! C'est le plus beau Noël de ma vie! », a écrit un jeune de 17 ans l'an dernier. Une fille de 16 ans, elle, était enceinte et devait accoucher peu après Noël. Elle n'avait rien... Elle a reçu au centuple avec le projet « Boules de Noël ».

Les paroissiens ne savent pas de ce qu'il advient des jeunes pour qui ils ont été Père Noël. Le processus est anonyme. Rien n'empêche, cependant, de prier pour eux tous les autres jours de l'année.

Extraits de lettres de jeunes au Père Noël :

« Je me nomme Alicia. J'ai 17 ans. Je vis dans un foyer de groupe depuis que j'ai 4 ans. J'ai fait 4 familles différentes et 3 foyers de groupe. Je dois quitter dans 6 mois. Je n'ai pas de parents. Ma mère m'a abandonnée, elle est une sans-abri. »

« J'aurai bientôt 18 ans. Je suis en appartement supervisé dans un centre jeunesse. Je ne peux pas aller chez nous, car mon père m'a abusé et ma mère ne dit rien. J'aimerais que mon appartement soit joyeux pour Noël. J'aimerais avoir des serviettes de tables, et une couronne de Noël rouge. Merci de tout cœur de penser à moi. »

« Je m'appelle Chania et j'ai 18 ans. J'ai un petit garçon de 18 mois. C'est un bébé, il n'a besoin de rien. Je voudrais juste n'importe quel vêtement et des couches. »

Pour tout savoir sur le « Projet Boules de Noël » : Louise Bergevin au 450-689-1291 #227 ou sainte-dorothée@videotron.ca

ET sur Opération Père Noël

Commentaire

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.