• Actualités

Nouvelles

Publicité

Publicité

Archives des nouvelles

2019

2018

2017

2016

2015

2014

« Pourquoi l’Église existe-t-elle ? »

19-11-2014

Général

C’est par cette question que le père Michael White, curé de la paroisse de la Nativité à Baltimore au Maryland a débuté la conférence « Parish Vitality-Vitalité paroissiale » le jeudi 13 novembre dernier devant plus de 600 personnes.

À ses côtés, son associé Tom Corcoran, père de 7 enfants, a lancé: « Jésus a dit, Mathieu 28, 19: « Allez, faites de toutes les nations des disciples... ». Il n'a pas dit de faire des soupers, des ci et des ça! Juste « Faites des disciples » ! Voilà la raison d'être de l'Église: faire des disciples! Faisions-nous des disciples à notre paroisse? Non ! Nous faisions des « consommateurs » ; les gens venaient, prenaient et ne revenaient pas! »

« Nous avons compris cela, poursuivi le père White, le jour où nous en étions encore à servir nos repas gratuits, exténués et conscients que depuis des années à nous donner corps et âme, il n'en résultait aucun disciple... et là, une dame est venu nous déverser tout son mécontentement sur la qualité de la nourriture... »  

Dans la cathédrale, on entendait une mouche voler. « Nous avons tout arrêté! Et nous sommes allés voir... les protestants! Les gens étaient si chaleureux ! En fait, je n'avais jamais vu autant de gens souriants dans une Église! »  

Trois principes, selon l'expérience des conférenciers, ont permis à leur paroisse de passer d'une assistance de 1400 à 4000 fidèles et d'une équipe pastorale de 3 à 20! UN: la musique (pour vivre une expérience spirituelle) ; DEUX: la Parole de Dieu (une homélie qui dit comment Dieu agit dans notre vie concrètement) ; TROIS: l'apostolat (un accueil qui crée une « atmosphère irrésistible » du stationnement jusqu'au banc).  

Les co-organisateurs de l'événement, Denis Dion, directeur de l'Office de l'éducation de la foi et Mme Emily Pace, son assistante, étaient visiblement heureux de recevoir les conférenciers et auteurs du fameux livre « Rebuilt: Awakening the Faithful, Reaching the Lost, and Making Church Matter ». « Le plus beau, a conclut Mme Pace, c'est de voir anglophones, francophones et toutes les communautés culturelles réunis pour une première fois dans ce genre d'expérience... Un signe des temps ! »  

Info sur le livre
Album photo Facebook
 

Commentaire

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.